Viewing entries in
Google

5 Comments

Optimiser votre temps et gagner en visibilité

Chaque semaine, je fais des rencontres sur le Web. Dernièrement, j'ai rencontré Maya, elle m'a contacter pour faire une entrevue sur les femmes en affaires. C'est là que j'ai eu l'idée de l'inviter à écrire un article sur mon blogue. Voici le résultat.


Chez assistemps nous accompagnons les auto-entrepreneurs, les coachs et les indépendants dans leurs parcours entrepreneurial pour les aider à mieux gérer leurs temps et se focaliser sur leurs cœur de métier en déléguant les tâches à faibles valeurs ajoutés qui leurs consommes le plus de temps. Parmi les tâches les plus consommatrices de temps pour nos clients c’est la gestion des réseaux sociaux !  c’est pour cela que quand Caroline m’a demandé d’intervenir dans son blog pour parler d’un sujet qui me tient particulièrement à cœur « les médias sociaux et le temps » j’ai tout de suite pensé à vous proposer quelques conseils et bon plan pour optimiser l’usage de vos réseaux sociaux et … votre temps !

Mais bien avant ça savez vous combien de temps nous passons sur les réseaux sociaux ? Voici quelques Statistiques :

Le temps passé sur Internet (en 2014):

  • 4,8 heures par jour via un ordinateur, 2,1 heures via un mobile.

  • En France : 4,1 heures par jour (ordinateur), 1 heure (mobile).

  • 8 nouveaux utilisateurs chaque seconde

  • 2 millions de requêtes Google sont effectuées

  • 571 nouveaux sites web sont créés

Les statistiques (en 2014) montrent que le temps passé sur les réseaux sociaux est :

  • 2 heures par jour dans le monde

  • 1h30 en France.

Les chiffres liés à Internet donnent le tournis n’est ce pas !

Il faut admettre que ces réseaux sociaux ont pu modifier et transforment encore nos comportements, nos interactions, notre façon de voir les choses.

Comment peut-on alors profiter du boom des réseaux sociaux sans perdre notre temps et notre énergie ? !

Voici quelques conseils de bon sens pour optimiser votre temps sur les réseaux sociaux tout en vous faisant gagner en visibilité sur le web :

1. Visualiser tous vos comptes au même endroit en même temps.

Astuce : utiliser « hootsuite », c’est excellent outil de gestion des réseaux sociaux, disponible en version gratuite ;) il ya aussi un nouveau outil « over-graph »qui commence à prendre de l’ampleur c’est un excellent outil pour un pilotage global des profils sociaux !

2. Programmer vos publications : Planifier vos contenus sur le long terme.

Astuce : chercher un contenu de qualité en utilisant les outils de veille sur le web telque « scoop it » et préparer votre calendrier de publication pour chaque réseaux pour les 4 semaines qui viennent.

3. Liez vos comptes : ceci vous permettra de diffusez rapidement un même contenu sur plusieurs plateformes.

Astuce : Liez vos comptes selon la cible et ton utilisé pour chaque réseau, vous pourriez par exemple lier instagram à twitter et facebook !

Voilà quelques astuces testés et approuvés, essayez- les et n’hésitez pas à partager avec nous vos astuces en laissant vos commentaires en bas d’article J

Avant de finir je voudrai remercier caroline de m’avoir accueillie dans son blog, j’été ravie de faire sa connaissance et de collaborer avec elle.

Je vous invite également à découvrir le parcours de caroline, ses conseils et bon plan pour les femmes qui veulent franchir le pas de l’entreprenariat bientôt sur notre blog « assistemps.wordpress.com » et dans la rubrique « femme de business » .

5 Comments

Comment

4 avantages d'une campagne Google Adwords

De nos jours, de plus en plus d’entreprises développent des campagnes publicitaires sur internet via Google Adwords. Google Adwords est la plateforme que Google a développée pour faire la promotion de vos produits et services via son moteur de recherche. Si vous hésitez avant de mettre en place une campagne publicitaire en ligne, voici 4 raisons qui devraient vous convaincre.

1. Mesurable

Comparativement à la publicité traditionnelle (journaux, télé, radio), les campagnes en ligne sont mesurables. Le coût d’une annonce Adwords est déterminé en CPC (coût par clics) donc vous payez seulement lorsqu’un internaute clics sur celle-ci.  Lorsque vous commencez à diffuser vos annonces, vous savez rapidement si elle fonctionne ou pas. Ces indicateurs vont vous aider à connaître la performance de vos annonces :

  • Nombre de clics : Nombre d’internautes ayant cliqué sur l’annonce
  • CTR : Nombre de clics sur vos annonces / par le nombre d’affichages
  • CPM : Coût par mille impressions

 

2. Flexible

Une campagne publicitaire Adwords est paramétrable. C’est-à-dire que vous pouvez : cibler des mots clés spécifiques. Par exemple, vous avez un restaurant de pizza à Montréal. Votre mot clé sera « Pizza Montréal ». Donc vous ciblez votre clientèle. 

Configurer des extensions d’annonces. Les extensions d’annonces permettent d’inclure des informations supplémentaires concernant votre entreprise. Comme « extensions d’appel » qui offre aux internautes la possibilité de vous appeler via un simple bouton.

Cibler votre auditoire. Vous pouvez mettre en place des paramètres qui feront que votre annonce soit diffusée en fonction de l’emplacement, la langue, le moment de la journée.

 

3. Plus rapide que le SEO naturel

Le référencement naturel peut prendre plusieurs mois avant que vous soyez remarqué. Avec Adwords tant que votre campagne sera diffusée vous serez en bonne position sur les moteurs de recherches. 

Vous serez exactement si vos annonces fonctionnent ou pas en peu de temps. Par la suite, vous pourrez ajuster votre SEO naturel à partir de vos campagnes Adwords.

 

4. Contrôle des coûts

Lorsque vous lancez une campagne Adwords vous pouvez définir un budget quotidien. Donc, vous n’avez pas à vous soucier si vous allez dépenser plus que le montant fixé. Après quelque temps vous serez en mesure d’ajuster le montant selon vos objectifs.

En terminant, avant de débuter votre campagne publicitaire Adwords, posez-vous ces questions : 

  1. Qu’est-ce que vous voulez promouvoir ? Ce n’est pas tous vos produits et services que vous voulez annoncer.
  2. Quelle est votre audience ? Voulez-vous annoncer que dans votre région, en semaine, dans quelle langue, etc.
  3. Quel est votre budget quotidien ? Vérifier l’enchère des mots clés, car il se peut que vous ayez des surprises. Vous pensiez que c’était 0,50$ par clics et c’est 2,5$. 

Êtes-vous prêt ?

Comment

Comment

7 avantages d'utiliser Google Plus

Lorsque vous entendez « Google » à quoi pensez-vous ? Au moteur de recherche ou à votre gestionnaire de courriel « Gmail »? Connaissez-vous « Google Plus » ? C’est le réseau social de l’entreprise Google, un concurrent direct de Facebook.

Pourquoi devriez-vous avoir une page entreprise « Google Plus » si vous avez déjà une page Facebook ? Pour une PME avec peu de ressources, j’avoue qu’utiliser Google+ en plus des autres médias sociaux alourdit la gestion de vos publications. Afin de mieux comprendre pourquoi cet outil est important pour votre entreprise, voici 7 avantages qu’il peut vous apportez :

1. Être davantage visible à travers Google

C’est prouvé, Google+ a un rôle à jouer dans le référencement de votre site internet. Lorsque vous avez une page entreprise, vos publications, photos et vidéos issus de votre page Google+ sont avantagés par rapport à vos autres publications. À mon avis, c’est le principal avantage d’une page Google+.

2. Suivre vos résultats

Dernièrement, une section entreprise a été ajoutée à votre page Google+, elle comprend 2 sections :

  • La section « Insights » indique les statistiques de votre page au cours des 30 derniers jours. 

  • La section « Google Analytics » est directement connectée avec cet outil statistique.

3. Discuter avec vos clients

Grâce à l’application Google Hangout, vous pouvez discuter avec vos clients en vidéo-conférence. Tout comme Skype le fait, mais il est intégré à vos outils Google.

4. Partager du contenu professionnel

Google est associé au monde des technologies de l’information ou électronique. Si votre domaine est en lien avec ces secteurs, vous pouvez promouvoir votre entreprise.

5. Créer un réseau de contacts professionnels

Il est facile d’entrer en contact avec des professionnels de plusieurs milieux. Ça peut être un excellent complément à votre profil LinkedIn.

6. Organiser vos relations

Google+ organise vos relations par cercles. Cette façon de faire permet de regrouper vos relations par catégories que vous pouvez utiliser pour filtrer votre fil d’actualité.

7. Obtenir de l’information

Google+ est un excellent moyen d’obtenir des nouvelles quotidiennes, puisque l’information est mieux organisée que sur Facebook. Comme sur Twitter, le système de #hashtags y est parfaitement implanté. De plus, il est facile de faire des recherches.

 

Maintenant que vous connaissez les avantages d’avoir une page Google+, à vous de décider si vous tentez l’expérience Google+ ou non. 

Comment

Comment

Utilisez-vous Google Analytics ?

Tout entrepreneur qui se respecte est au courant de son chiffre d'affaire. Par contre, si on vous demande combien d'internautes visitent votre site internet chaque semaine, êtes-vous capable de répondre? Plusieurs outils existent pour faire le suivi des utilisateurs qui visitent votre site internet. Le plus populaire est Google Analytics et il est gratuit. Voici 3 raisons pour lesquelles vous devriez utiliser un tel service d’audience pour votre site Web. 

 

Connaître le nombre de visiteurs

Google Analytics vous permet d'identifier très précisément le nombre de visiteurs sur votre site internet durant une période donnée, incluant:

  • Le nombre de visiteurs uniques : internautes identifiés comme uniques ayant visité un site pendant une période cible (par défaut, un mois sur Google Analytics).
  • L’origine du trafic : De quelles régions, pays ou villes proviennent vos visiteurs?
  • Le nombre de nouvelles visites : Combien d’utilisateurs sont venus pour la première fois sur votre site vs visiteurs récurrents.

Ces statistiques vous permettent d'avoir une vue d'ensemble de votre auditoire. Ainsi, vous pouvez mieux répondre à leurs demandes potentielles et adapter votre stratégie marketing en conséquence.

 

Surveiller la qualité de votre trafic

Maintenant qu'on sait qui accède notre site et en quel nombre, il est important de faire le suivi des 3 métriques suivantes afin d'évaluer si votre site internet est attrayant aux yeux de vos utilisateurs :

Si les visiteurs n'accèdent qu’une seule page ou ne restent que 10 secondes, ça signifie probablement qu'ils n'ont pas trouvé ce qu'ils cherchaient. Vous devrez trouver des solutions pour que les internautes restent plus longtemps. 

 

Acquisition du trafic

Par où les visiteurs ont accédé à votre site? Est-ce via les moteurs de recherches (comme Google), les réseaux sociaux, en tapant votre nom directement ou cliquant sur un lien externe (un site internet qui contient votre adresse)? En sachant ces statistiques, vous savez exactement par où vos clients potentiels vous trouvent.

La connaissance de ces données permet d’améliorer votre référencement (SEO) naturel, car vous savez ce qui fonctionne ou pas sur votre site Web. De plus, Google Analytics est très utile pour améliorer l'efficacité de vos campagnes Google Adwords.

L’utilisation d’un service d’analyse tel Google Analytics s’inscrit dans votre stratégie numérique et vous permet d’ajuster votre contenu afin d’optimiser votre référencement. Commencez à l’utiliser dès maintenant!

 

Comment

Comment

La gestion de vos courriels avec Félix Arseneau

La semaine dernière, j’ai fait la rencontre de Félix Arseneau un spécialiste en gestion de courriel. En discutant avec lui, je l’ai invité à faire un article avec moi sur mon blogue. Je lui ai posé quelques questions sur ma gestion de courriel en tant qu’entrepreneure et voici ses réponses qui peuvent tous nous aider!

Est-ce une bonne idée, de gérer ses courriels en appliquant des règles de tris et pourquoi?

Commençons par définir ce qui est selon moi une véritable "gestion des courriels". Gérer ses courriels, c'est d'abord prendre les moyens qu'il faut pour s'assurer que l'on reçoive ceux que l'on souhaite recevoir au bon moment (à coup sûr), et que l'on puisse retrouver les courriels importants par la suite.  Ça implique parfois de faire le ménage et du classement, mais toujours dans le but d'avoir les bons courriels au bout des doigts.

Ainsi, je questionne toujours la pertinence (et l'efficacité) de "trier" des courriels à partir de règles prédéfinies, d'une manière très fine, du moins. En effet, a-t-on besoin de classer toute l'information?  En fin de compte, ce qui importe, c'est la valeur de l'information qui se trouve dans ces courriels. L'importance du classement et du tri ira en fonction de l'importance que l'on accorde à l'information qu'on attribue à certains types de courriels.  

Personnellement, pour éviter d'être submergé de courriels de moindre importance, j'utilise une méthode où les courriels sont filtrés par type de communication (ou d'expéditeur) dans des comptes de courriels distincts, et ça fonctionne bien.  Par exemple, j'ai deux adresses personnelles : l'une pour la famille et les amis, et l'autre pour tout le reste qui est moins important, comme les infolettres et la publicité.  En les séparant ainsi, les deux comptes peuvent être consultés à des périodes différentes.  De cette manière, j'ignorai plus aisément la publicité, puisqu'elle est regroupée à un autre endroit.  En revanche, je pourrai quand même la consulter au moment où ça me conviendra, au besoin.  

De manière analogue, j'ai aussi deux adresses pour les affaires, selon le type d'échange : l'une pour les personnes qui entrent en contact avec moi personnellement (prioritaires), et une autre que j'utilise lorsque je m'inscris à une activité ou un service sur le Web pour mes affaires.  Avec ces derniers, on se retrouve souvent bombardé de messages de nature promotionnelle, alors je préfère les séparer des courriels plus importants, qui sont susceptibles de contenir des preuves de ce qui a été entendu avec les clients, par exemple.  On devrait porter une attention plus particulière à ces courriels, pour éviter de les perdre.

Cette méthode me facilite la tâche, car je peux choisir le moment où je suis disposé à lire et répondre à mes différents types de courriels, et je peux distinguer plus aisément les courriels à conserver et à détruire.  J'utilise aussi les filtres pour quelques exceptions, par exemple, pour classer systématiquement les courriels relatifs à des projets en particulier, mais je trouve ça plus simple de trier les courriels quand les adresses sont séparées en fonction du type d'expéditeur.

Quel est le meilleur moyen de gérer toutes les alertes provenant des médias sociaux que je reçois?

Souvent, les médias sociaux nous offrent l'option de choisir quels sont les messages que nous souhaitons recevoir.  C'est le cas notamment pour Facebook, LinkedIn et Twitter.  Il suffit de décocher certaines options (elles sont parfois difficile à trouver, par contre).  

Vous pouvez aussi choisir où vous souhaitez recevoir une alerte.  Par exemple, si vous avez installé l'application mobile d'un média social sur votre téléphone intelligent, vous recevez les alertes directement sur votre téléphone.  Si cette notification est suffisante pour vous, vous pourriez laisser tomber l'alerte par courriel.  De toute façon, il est toujours possible d'avoir ces avis lorsque l'on se connecte à la plateforme même, que ce soit sur le web ou via l'application mobile.

Je reçois beaucoup de courriels promotionnels qui ne m’intéressent pas. Est-ce une bonne pratique de les marquer comme indésirables?

Si le courriel a été envoyé sans votre consentement, vous avez toute la légitimité de le signaler comme étant indésirable.  Il y a au moins deux façons de le faire :

  1. L'indiquer au moment de retirer votre abonnement (se "désinscrire" de la liste d'envoi);
  2. L'ajouter sur la "liste noire" de votre logiciel de courriel -- ou le bloquer directement sur le serveur de votre fournisseur.  L'une ou l'autre de ces options dépendra de l'expéditeur et du niveau de confiance que vous lui accordez.  

La première façon de faire est sans doute la plus efficace et la plus "correcte", mais s'applique uniquement dans certains cas.  Si vous vous rappelez avoir donné votre adresse à celui qui vous a envoyé le courriel, vous devriez utiliser le lien fourni dans le courriel pour vous désabonner. Ceux qui vous envoient des courriels à l'aide de listes d'envoi sont obligés de fournir ce lien.  S'ils l'ont omis, vous devrez procéder par la deuxième façon (plus bas), à moins de connaître personnellement l'expéditeur et lui demander poliment de vous retirer en lui répondant directement.  

Quand vous aurez cliqué sur le lien, on vous demandera peut-être de fournir la raison de votre désabonnement.  Personnellement, je dis presque toujours que "je n'ai jamais demandé à recevoir ces courriels" (à moins que ce soit vraiment un autre cas). De cette façon, l'expéditeur sera averti que ses pratiques sont perçues négativement, et il changera peut-être de stratégie.  En ce sens, oui, je considère que c'est une bonne pratique d'être franc avec l'expéditeur, en lui disant que son courriel est vraiment "indésirable".

En passant, à partir de juillet  2014, au Canada, il sera illégal d'envoyer des courriels à caractère commercial sans que le destinataire ait explicitement donné son consentement. En revanche, puisque l'on ignore pour le moment quels seront les moyens de faire appliquer cette loi, on peut s'attendre à ce que certains "oublient" cette loi, et continuent leurs pratiques.  Rappelons-nous de ce qui avait été fait pour "encadrer" les pratiques de télémarketing. 

La deuxième méthode est plus drastique, mais peut être le seul moyen pour réduire la sollicitation.  On l'utilise lorsqu'il s'agit d'un expéditeur inconnu, ou sans lien possible avec un expéditeur à qui on aurait pu donner notre adresse (d'entreprises dites "partenaires").  Dans ces cas-là, il est préférable de le signaler comme "indésirable" ou bloquer l'expéditeur dans son logiciel de messagerie, de sorte qu'il soit ajouté sur une "liste noire".  Il sera alors placé dans un dossier à cet effet (souvent appelé "SPAM") ou tout simplement effacé.  Votre fournisseur de messagerie peut aussi vous permettre de régler la force du filtrage qui se base sur des statistiques et des probabilités que le message soit un pourriel.  Ces messages sont arrêtés en amont du téléchargement.  Cependant, l'augmenter trop fortement pourrait exclure des courriels légitimes.  

De plus, il y a des failles à ces mesures.  En effet, que les messages aient l'option de "se désabonner" ou que l'on bloque un expéditeur, ces opérations se font uniquement sur l'adresse qui a été utilisée spécifiquement pour envoyer le courriel en question.  Le problème avec certains expéditeurs, c'est qu'ils changent souvent d'adresse de courriel, donc les filtres les ignorent.  Avant, on disait de ne pas répondre à ces courriels parce que ça confirmait que l'adresse existe bien. Aujourd'hui, je dirais que c'est tout simplement inutile de les filtrer par adresse avec certains, car ils vont recommencer avec une autre adresse.  J'ai bien hâte de voir comment la loi s'appliquera envers ces mauvais joueurs.

Lorsqu’un client m’écrit pour me poser une question et je suis très occupée, j’ai l’habitude de répondre rapidement en lui disant que j’en ai pris connaissance du message et je lui indique quand je vais lui répondre, devrais-je continuer en ce sens?

Je crois que ça dépend de la nature de votre industrie, et ce à quoi l'on s'attend de votre type de service.  Ça peut aussi être ce que vous promettez à vos clients. Pour certains types d'industries, il sera essentiel de fournir un service rapide au client.  Ça s'applique bien au soutien technique de services informatiques, par exemple. Dans d'autres cas, les clients préfèreront une réponse complète et de qualité, qui mérite l'attention (et le temps) nécessaire.

Dans tous les cas, il est important de gérer les attentes du client.  Par exemple, si vous avez l'habitude de répondre aux courriels dès qu'ils entrent, le client comprendra qu'il peut s'attendre à ce que vous lui répondiez tout de suite, tout le temps.  Or, le jour où il sera impossible de le faire, il pourrait croire que vous l'ignorez, et il vous le reprochera peut-être à ce moment-là!   Je crois que c'est mieux d'être constant, et respecter le temps que l'on consacre à son travail, en supposant que la nature du travail soit autre chose que répondre aux clients à la seconde près!

Personnellement, quand je suis occupé, je mets mon téléphone de côté, en mode silencieux, et j'essaie d'ignorer les alertes qui proviennent de mon logiciel de courriel, lorsqu'il est ouvert.  Je quitte le logiciel de courrier électronique quand j'ai vraiment besoin de concentration, à moins que j'attende vraiment un courriel important (ce qui serait illogique, car je devrais faire quelque chose qui est moins important à ce moment-là!).  Je m'accorde généralement un délai de 24h pour répondre, selon l'urgence, et me permets de reporter certains courriels qui me semblent moins urgents, parce que je m'attends la même chose des autres. 

Tous les outils de messagerie contiennent des marqueurs, je les utilise très peu. Est-ce que je devrais les utiliser, si oui, comment?

Je suppose que vous parlez des "drapeaux" ou des "étoiles" pour marquer un courriel qui mérite une attention particulière?  Je crois qu'ils peuvent être utiles dans certains cas.  Par exemple, lorsqu'une action est en attente, ou que l'information qu'il contient est importante.  

En revanche, si on utilise trop souvent ces marqueurs, et à toutes les sauces, les courriels les plus importants deviennent difficiles à repérer, et plus complexes à gérer.  En effet, il faudra être capable de se souvenir de toutes les raisons pour lesquelles on a utilisé ces marqueurs.  Vaut mieux se limiter à quelques raisons qui nous poussent à croire que ce courriel mérite vraiment notre attention.  

L'important est de savoir d'abord pourquoi on les utilise.  Je conseillerais d'utiliser les marqueurs avec parcimonie.  C'est un peu comme lorsque l'on utilise un crayon dans un texte, pour souligner les passages importants.  Si tous les passages sont de nature équivalente, c'est une perte de temps que de les souligner.  C'est la même chose avec les courriels.

 

En terminant, je tiens à remercier Félix pour sa générosité. Je vais m’inspirer de ses réponses pour les appliquer à ma gestion de courriel. Si je compare la gestion de courriel à la gestion des médias sociaux, il faut se définir une structure afin d'être en contrôle et efficace.

Si vous désirez en apprendre plus, vous pouvez suivre la formation "Devenez maître de vos courriels / Félix Arsenau".

Comment